AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | .
 

 c o n t e x t e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Localisation : entre les murs
Messages : 37
MessageSujet: c o n t e x t e   Dim 31 Mai - 22:17



The Last of Us prend place durant l'année 2033, vingt ans après que la pandémie d'infection cérébrale par Cordyceps (ICC) qui altère le comportement des infectés ne se propage et contamine presque 60 % de la population mondiale (peut-être plus). Depuis l'infection, le monde est entré dans une ère de panique et de frénésie que les gouvernements essaient de garder sous contrôle. Lorsque les essais de l'Organisation Mondiale de la Santé pour trouver un remède au virus ont échouées, les États-Unis se sont passés des bureaucrates au pouvoir de l'établissement d'un gouvernement Américain. Le pays s'est transformé en État policier sous le contrôle militaire, et les villes à travers la nation sont placées les unes après les autres sous la loi martiale. Les survivants de la pandémie sont assignés à des zones de quarantaines spécifiées qui sont supposément censées les garder protégés des infectés.


timeline


- Départ à BOSTON


les infectés




Le cordyceps est un champignon parasite qui s'attaquait uniquement aux insectes, ces derniers leur servant d'hôte pour se développer jusqu'à libérer leurs spores une fois à maturité. Le champignon envahissait complètement le corps de son hôte pour en prendre le contrôle, histoire de les "guider" jusqu'à un endroit propice à la libération des spores. Les insectes infectés survivaient donc des jours à l'état de "zombie" sous le joug du parasite.

L'épidémie a commencé à se répandre aux États Unis fin septembre 2013. En quelques mois, 60% de l'humanité a été contaminée par une forme mutée de cordyceps. La mutation a probablement été due à l'utilisation de pesticides et de produits chimiques en masse dans les régions récemment converties en zone d'agriculture intensive en Amérique du Sud. Ce cordyceps mutant est donc désormais capable d'infecter les humains.

L'infection peut être due à :
— Une inhalation des spores de cordyceps
— Un contact avec des fluides contaminés (morsures, matériel ayant été en contact avec un infecté, ect..

Le parasite ne peut se développer que si l'hôte est toujours vivant. La durée d'incubation varie de quelques heures à un ou deux jours dans certains cas. Le cordyceps supprime alors la majeure partie des fonctions cognitives du cerveaux de leur hôte (et en passant, leur "humanité"), entraînant un brusque changement de comportement chez celui ci. L'infecté se montrera alors extrêmement agressif et dépossédé de toute pensée propre. Le corps de l'individu est maintenu en vie par le cordyceps, mais toute personne infectée est irrésolument vouée à une mort cérébrale.

"Ils ressemblent peut-être encore à quelqu'un que vous avez connu, mais la personne que vous avez connue n'est plus là désormais."

— Stade 1 : Runners

Premier stade de l'infection de ceux qui viennent d'être contaminés et la moins agressive. Les yeux sont la première cible du parasite, ces infectés là ont donc une vue plutôt médiocre, mais conservent tout de même de très bons réflexes. Ils ressemblent encore énormément à des humains, et on peut les entendre pousser de longues plaintes lorsqu'ils errent dans la nature.
Lorsqu'ils sont passifs (et donc pas derrière votre cul à essayer de vous attaquer), ils se contentent de rester dans un coin. Certains supposent qu'à ce stade, la personne est encore en train de lutter contre l'influence du parasite, car on peut les voir se débattre ou secouer violemment la tête. Il leur arrive parfois de ne pas du tout attaquer, même lorsqu'une personne saine se trouve devant eux. Ils deviennent violents à partir du moment où l'on s'en prend à eux où qu'ils entendent du bruit à proximité, ce qui les fait perdre le contrôle et active "l'instinct de survie" du parasite. Les personnes infectées atteignent ce stade en quelques jours, avec une augmentation progressive de l'irritabilité et de l'hostilité envers les autres très peu de temps après la contamination.

— Stade 2 : Stalkers

Les Stalkers ont la vision et la vitesse des Runneurs, compilées à l'agressivite des Clickers (stade 3). La particularité la plus notable qui différencie les Stalkers des Runners est le coassement qu'ils produisent, signe que le parasite commence véritablement à se développer au niveau de leur tête, supprimant progressivement et définitivement leur vue. Cela les force à développer un autre moyen de se repérer s'apparentant à une forme d'écholocalisation, leur permettant de repérer quelqu'un à distance. Tout individu sain est considéré comme une proie, et à ce stade, l'infecté fera tout pour mordre sa victime. Le nom de Stalker provient de leur plutôt mauvaise habitude à s'approcher discrètement pour finalement se jeter sur sa cible. Les infectés atteignent ce stade quelques semaines après la contamination.

— Stade 3 : Clickers

Les Clickers sont le troisième et le plus facilement reconnaissable des stades de l'infection. Due à leur exposition prolongée au parasite, celui ci a largement écrasé les dernières traces d'humanité chez l'hôte. Cela les rend d'autant plus dangereux, mais au prix d'être complètement aveugle à cause de l'infection ayant complètement envahie leur crâne et leur visage. Néanmoins, les Clickers sont tout à fait capable de se déplacer et se repérer en utilisant une forme d'écholocalisation, en produisant ces coassements caractéristiques pour localiser ce qui les entoure.

Les Clickers ont une apparence beaucoup moins humaines que les Runners et les Stalkers, leur visage étant complètement biaisé et mutilé par le cordyceps qui s'est développé dans leur cerveau, rendant également leur élimination  difficile à cause de la résistance du parasite aux balles. Ils sont beaucoup plus forts et agressifs car à ce stade, le parasite contrôle complètement son hôte. Cela n'exclue pas le fait qu'ils possèdent toutefois une forme d'intelligence plutôt développée. À partir du moment où ils entendent le moindre bruit, ils fouillent entièrement la zone où ils se trouvent jusqu'à retrouver la source, et donc vous.

— Stade 4 //NO DATA//

les zones de quarantaine


(voir Boston pour le moment)

hors des murs


(idem)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

c o n t e x t e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meeting Point :: Univers Parallèles :: The Last of Us :: Contexte et lieux-