AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 
I — hide and seek

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Localisation : entre les murs
Messages : 24
MessageSujet: Re: I — hide and seek   Lun 15 Juin - 1:01
Ça l’énerve ça le met en rogne, une vraie furie, il serre les dents et les poings et malgré les efforts pour garder un air désinvolte ça le fait froncer les sourcils. Il déteste qu’on le menace, il déteste quand on le remet à sa place et qu’on lui fait bien comprendre qu’il n’a pas d’autres alternatives que celle de fermer un peu sa bouche. C’est une grande gueule, Fay, alors oui forcément ça le débecte ce genre de situation. Y a son instinct qui tente de lui faire comprendre que fondamentalement il n’y avait pas de vraie menace là tout de suite, sauf qu’il y a son égo qui fait de son mieux pour le convaincre de rester tout aussi méfiant, sur ses gardes. Le mec leur demande juste un peu d’aide, il est pas en train de les braquer ni de leur faire du chantage, il est même carrément en train de leur proposer un deal tout à fait honnête. Mais non, Fay il arrive à s’auto-persuader, il se dit qu’il est sûr de sentir l’arnaque à plein nez, qu’on fait que se foutre d’eux, alors hors de question de laisser tomber la tension qui s’était installée. Il se contente de lever légèrement le menton, dédaigneux.

“T’y crois vraiment là à c’que tu dis ? T’es bien sûr qu’on va effectivement t’rendre service alors qu’y a deux s’condes tu pointais un gun sur nous ?”

Une pure question d’amour-propre, on dirait. Si il était raisonnable, il aurait pu se mettre à la place de ce mec, se dire que c’était normal, qu’il aurait fait la même chose s’il s’était retrouvé seul en face de deux au beau milieu de nulle part. Il est pas vraiment altruiste, Fay.

“Ah mais en échange tu nous répares notre manège !”
faux sourire de gamin surexcité en direction de son ami, il est exagérément enthousiaste, du pur foutage de gueule. “T’entends ça Caïn il va nous réparer notre manège c’est trop chouette on va pouvoir refaire un tour de manège c’est vraiment cool !!”

Vrai sourire narquois voire méprisant  pour le coup quand il a finit de jouer la comédie et qu’il reporte un regard hautain sur le mec. Ça dure une seconde et puis ça cesse de le faire marrer très vite, il lève les yeux au ciel, comme exaspéré de toute cette situation. Il se détourne, passe à coté de Caïn pour commencer à descendre du manège.

“On bouge.”



Once upon a time, I had somebody that I cared about... It was a partner. Somebody I had to look after. And in this world, that sort of shit's good for one thing: Gettin' you killed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Localisation : entre les murs
Messages : 37
MessageSujet: Re: I — hide and seek   Lun 15 Juin - 1:35
Un éclat de rire, un seul, lorsque Fayren fait le pitre, joue l’insolent, Caïn n’y peut rien, ça l’avait toujours fait marrer quelque soit la situation. Ils pouvaient se trouver dans les pires emmerdes, à partir du moment où Fay fait le con il a systématiquement une fossette qui se creuse malgré lui. Mais il déchante très vite, Caïn, en voyant l’arrogance de son ami se changer en mépris pur et simple. L’incompréhension dans le regard. C’est ce qui les sépare de temps à autre. Le degré de naïveté chez l’un et l’autre, la manière de voir les choses, ça diffère parfois. Et là c’est le cas. Il regardait Fay sans rien dire, le laisse frôler son épaule lorsque celui ci décide qu’il était temps de déguerpir. C’est tous les deux des fortes têtes, et c’est pas aujourd’hui que Caïn va suivre Fay comme un gentil petit chien. Il se laisse entraîner dans ses projets fous mais on l’a jamais tenu en laisse, faut pas déconner. Alors contrairement à lui il ne tourne pas le dos, il reporte son attention sur le nouvel arrivant, les mains dans les poches de son blouson.

— Ça fait des années que les soldats ont vidé les rayons, sinon tout le monde irait se balader dans les quartiers désaffectés plutôt que de bosser pour des cartes de ravitaillement. ‘Fin tu peux toujours chercher mais ça m’étonnerait qu’tu trouves quelque chose..

Regard qui balaie les alentours. Suffit de voir les devantures des magasins les plus intéressants, ça a complètement été vandalisé. Y a encore certaines boutiques dont le rideau de fer est encore en état, comme si on les avait fermées la veille.

— Le mieux c’est de fouiller des appart’ dans les immeubles à l’abandon. Faut forcer les portes mais y a souvent  des trucs oubliés dans les placards.

C’est ce que Fay a toujours voulu faire. Il n’arrêtait pas de répéter qu’il était sûr qu’il restait des tonnes et des tonnes de bouffe et d’objets de valeur, suffisait de chercher un peu. Les gens avaient quitté leur appartement dans la panique, on avait tout laissé derrière soi à l’époque, dans l’espoir d’être le premier au niveau des zones où les militaires prenaient en charge les civils. Mais Caïn a toujours insisté pour éviter de faire ça. Pas vraiment pour une question de principe. Plutôt parce que ça l’effraie d’imaginer que certains ont plutôt choisi de s’enfermer chez eux il y a des années de cela, et qu’ils y sont toujours aujourd’hui, plus vraiment eux mêmes si vous voyez ce que je veux dire. Soupir. Il hausse les épaules.

— Ou alors tu restes entre les murs et tu bosses.

Un soupçon de curiosité sous-entendue. Parce que c’est la première fois qu’ils croisent un civil lors de leurs escapades, et qu’il voudrait poser tout un tas de question. Pourquoi est-ce qu’il cherchait à bouffer au lieu de bosser pour ? Est-ce qu’il vivait hors des murs ? Il se débrouille tout seul sans personne ? Il a vraiment une VRAIE caisse ?? Ça ça le faisait halluciner. Avoir une vraie voiture à soi. Il est jamais monté dans une bagnole. Enfin y en a bien dans les rues quand on s’éloigne du centre de la zone mais y en a aucune qui fonctionne. Du jamais vu, de l’inédit, et Caïn il est beaucoup trop curieux pour se contenter de “bouger”.

— Moi c’est Caïn. Et lui c’est Fayren. Toi t’es qui ?


The plants have died, My hair has grown, From the thought of you Coming home
Cuz it ain't easier Waking up at dawn To find I lost my crown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Localisation : Dans le lit de Semette
Messages : 27
MessageSujet: Re: I — hide and seek   Lun 15 Juin - 2:21
C'est un mélange d'empathie et d'agacement qui se lit dans le regard de Steph quand il fait face au mépris, parce qu'il a beau avoir envie de le remettre à sa place il n'est pas sans le comprendre. Il pose ses yeux sur ce garçon et c'est lui qu'il voit, dix ans plus tôt à faire les poches des gens. Il se connait, il sait très bien qu'il aurait pu finir en taule s'il y avait pas eu tout ce délire apocalyptique et il aurait tellement voulu revenir en arrière pour aider à changer tout ça. Il a toujours été comme ça, méprisant et arrogant, et c'est dans la pire situation qu'il s'est retrouvé - un gamin qui se pensait déjà adulte pour affronter la fin du monde. Et en cet instant, tout a pris son sens, parce qu'il a complètement paniqué et il a perdu cette stupide arrogance au profit d'une lâcheté impardonnable. Il a complètement paniqué et il a appelé son père parce qu'il pouvait pas se débrouiller, et c'est ce qu'il a l'impression de voir aujourd'hui. Il voit deux gosses curieux qui connaissent rien de ce monde, deux gosses maladroits qui flippent et s'énervent à cause d'une menace au lieu d'agir avec logique. C'est complètement immature et pourtant il veut pas reprocher à d'autres ce qu'il aurait pu faire lui-même. Il a beau savoir survivre comme il faut dans ce monde, il sait parfaitement qu'il sera jamais un modèle acceptable pour qui que ce soit.

Il reste bêtement silencieux, prisé entre son envie de répliquer et celle de pas envenimer cette situation qui devient déjà ridicule. Il a même pas la motivation de lui courir après, il a déjà les infos qu'il veut, mais quand l'autre gamin se tourne pour lui répondre il peut pas s'empêcher d'être surpris. Il sent une bouffée de reconnaissance lui monter au crâne en écoutant ses paroles, il se sent alors idiot d'avoir forcé la main. Il s'excusera Steph, parce qu'il a peut-être mûri mais il reste ce gamin fier qui refuse de baisser les yeux.

"Moi c'est Steph." Juste Steph. Pas Stephen, ni Mr., ou même le gars étrange. Juste Steph. Ça a toujours été Steph.

Il ajoute rien de plus histoire d'alourdir l'ambiance, c'est plus immature qu'autre chose mais il se contente de porter son regard sur le gamin qui l'a cherché. Il leur a tendu la perche et ce mec l'a pas juste refusé il l'a carrément repoussé et c'est juste pas acceptable. Pourtant il fait l'effort Steph, parce qu'il estime que Caïn est un bon gars. Son avis a sans doute pas d'intérêt pour eux mais il essaie du mieux qu'il peut être quelqu'un de bien pour remonter un peu le niveau du restant de l'humanité.

"Désolé, je compte pas m'attarder ici. Ce qu'il reste du système, ça m'intéresse pas."

Il a ce regard un peu fuyant qui montre clairement qu'il ment, cette voix désintéressée qui témoigne de la grosseur du mensonge proféré. Il veut pas avouer qu'il a quelque chose d'autre derrière la tête, qu'au-delà de la recherche de son frère il a aussi envie de trouver un remède. Il a juste pas envie de noyer la vision de ces gamins dans ses stupides utopies, quant à partir il préfère éviter e gâcher l'avenir des gens qu'il croise sur son chemin.

"Merci du conseil. Je vais fouiller les apparts et je me barre."

Il observe Caïn quelques secondes puis se reporte à nouveau sur Fayren. Ca l'emmerde un peu de le laisser sur de tels mots mais c'est pas son père. Il les observe une dernière fois et tourne les talons, replaçant son gros sac sur ses épaules. Ca lui plait vraiment pas de partir comme ça, alors il se dirige vers la salle de contrôle du manège et il ouvre le boîtier. Quelque part c'est pas différent d'un moteur alors il lui faut que quelques instants pour arriver à refaire marcher le truc. Il leur accorde pas un regard parce qu'il veut pas de remerciements, il a fait ça par pure envie et il attend pas un instant de plus avant de se diriger vers la sortie.

"Un dernier truc : le pistolet était pas chargé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I — hide and seek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Hide & Seek {Kyle}
» no time to play hide and seek. (ft. fleur)
» hide and seek.
» IV,1 - hide and seek (gargaria)
» Japan Expo 16 du 2 au 5 juillet 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meeting Point :: Univers Parallèles :: ✕ the last of us-